Peau étoilée roussie

Marquée d'étincelles

Tes cicatrices, soudeuse

Laboureuse

Consumées dans l'oubli du cerceuil

Livrées au feu le plus froid

Du four d'adieu sec et nul

Aoûtats qui courez sur ma peau

Comme hier sur la tienne

Rappelez moi les bons matins de laine et de poussière

Ravivez la brûlure d'une poignée de neige

Saisie dans ton rire

Suspendue à jamais